idn.png
Ë
par Fabrizio Di Pasquale • avril 13, 2018

Un prêt à taux zéro + pour un achat de résidence principale

L’intérêt du Prêt à taux zéro +

L'État accorde depuis quelques années un prêt sans intérêt, le Prêt à Taux Zéro Plus « PTZ+ », à toute personne souhaitant devenir propriétaire de leur résidence principale. Le PTZ+ est toutefois soumis à plusieurs conditions : outre les exigences relatives au niveau de revenus des acquéreurs, il doit s’agir d’une première acquisition d'un logement neuf. Enfin, ce bien doit respecter les conditions de performance énergétique déterminées par la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) ou que le logement ait obtenu le label BBC 2005.

Un prêt à taux zéro + pour un achat de résidence principale

Plafonds de ressources du Prêt à Taux Zéro +

Exceptions

L’emprunteur doit justifier qu’il n’a pas été propriétaire dans les dernières deux années. Toutefois, cette condition est levée si l'emprunteur (ou l'un des occupants du logement) est titulaire d'une carte d'invalidité et est incapable d'exercer une activité professionnelle, qu’il est bénéficiaire de l'allocation AAH ou l'allocation AEEH, ou qu’il a été victime d'une catastrophe ayant rendu sa résidence définitivement inhabitable.

Comment calculer votre PTZ+ ?

La base de calcul du prêt à Taux Zéro Plus s’appuie sur un pourcentage que l’on s’applique sur le coût maximal de l'opération (toutes taxes comprises) dans la limite d'un plafond. 

Simulation de calcul

Le pourcentage du PTZ + varie selon la zone géographique où se situe le logement, l’Etat a sectorisé le territoire français en 4 zones : Zone A, Zone B1, Zone B2 et Zone C.

Le montant dépend ensuite des revenus des acquéreurs, du nombre d’occupants et du montant du coût de l’acquisition. Un simulateur officiel de calcul doté de plusieurs rubriques est mis à la disposition des primo-accédant sur le site du Ministère. Le simulateur révèle dans un premier temps si l’acquéreur peut bénéficier ou non du PTZ+, puis donne automatiquement le montant total de l’acquisition ainsi que les mensualités selon la période de remboursement.

Nouveau call-to-action